Du voluuuuuuuuuuume

Delphine a craqué sur le bonnet que j’avais tricoté à Nathalie, qui avait elle-même craqué sur le bonnet que j’avais fait à la maman d‘un copinaute :)

Mais il lui fallait du retombé, du voluuuuuuuume, toussa toussa!

Qu’à cela ne tienne! Je rajoute des mailles (30 au lieu des 22 de départ), une section de rangs raccourcis en plus, toujours aiguille 7mm d’une main et 8mm de l’autre et zou caillou!

En plus, il est modulable, on le porte comme on veut!
Delphine avait l’air ravi des photos, j’ai hâte de la voir dedans maintenant!

« l’économie du couple »

L'Economie du couple : Affiche

Le titre du film m’a interpellée…
« Avec un titre pareil, c’est au moins un film français non? » m’a demandé l’Ours quand je lui ai dit que je voulais aller le voir.
« C’est au moins un film français, muet, et en noir et blanc? » m’a demandé Xavier, l’artiste métallurgique.
(nota bene: les hommes sont très ouverts sur le cinéma français et pas du tout emplis de clichés ^^)

M’en fiche, je vais le voir, parce que pour moi le couple c’est un grand mystère et que le sujet m’intéresse!! Hophophop, à Sérinéma, mon petit cinéma itinérant de village, bien accompagnée par Céline, notre bibliothécaire de village et grande amatrice de ciné aussi.

Synopsis Allociné: Après 15 ans de vie commune, Marie et Boris se séparent. Or, c’est elle qui a acheté la maison dans laquelle ils vivent avec leurs deux enfants, mais c’est lui qui l’a entièrement rénovée. A présent, ils sont obligés d’y cohabiter, Boris n’ayant pas les moyens de se reloger. A l’heure des comptes, aucun des deux ne veut lâcher sur ce qu’il juge avoir apporté.

Contrairement au reste du public apparemment, moi j’ai beaucoup aimé! J’ai trouvé ça violent, dur. J’ai eu l’impression de comprendre et ressentir les émotions des protagonistes.
Il faut à Boris et Marie réussir à concilier vie professionnelle, cohabitation forcée, vie de famille (avec les règles imposées par Marie qui font grincer les dents à Boris), deux fillettes qui sont forcément angoissées et tristes de la tension ambiante, la mère de Marie qui s’immisce … Par dessus ça, les histoires d’argent qu’il faut gérer, partager équitablement: Marie a acheté la maison, mais Boris, architecte, y a réalisé tous les travaux et a mis l’appartement en valeur, a augmenté sa valeur.
La scène de la danse familiale était la plus touchante, j’ai complètement ressenti la perdition du couple qui se rapproche une dernière fois pour mieux se séparer… Une sensation de vécu sûrement.
Bon, OK, c’est pas un film pour faire la fête et rigoler, mais le cinéma c’est pour provoquer des émotions et moi je les ai ressenties.

Et vous, vous l’avez vu? Vous avez aimé?

H&M, rayon « Homme »

Il y a quelques mois, j’ai craqué sur un sweat H&M, mais au rayon « homme »: il était rempli de cactées!

Mais je voulais féminiser un peu la chose, la coupe étant… ben, fatalement masculine.

Pis, étant d’un tempérament un peu feignasse sur les bords (mon totem doit être le paresseux…), j’avais repoussé cette tâche pour demain, après-demain, dans quelques semaines… je m’y suis mise durant les vacances d’été. Rien de compliqué, juste rehausser de broderie quelques lignes, perler deci-delà… Mettre un peu de glitter là-dedans!

Bon, je n’ai travaillé que le devant (rapport à mon totem, voyez…)

AVANT

APRES

J’aimerais bien féminiser encore par des froufrous mais je ne sais comment mettre ça en place… Des idées?

La famille s’agrandit!

Nan, pas moi, j’ai passé l’âge de ces bêtises :)

Ma soeur est reredevenue maman, donc – mathématiquement – je suis rererererereredevenue tata!! Youpi!

**Tata puissance 7**

Alors, pour fêter l’arrivée de ne nouveau petit neveu, tout beau, tout neuf (chuis clairement pas objective), je lui ai confectionné une couverture… Pour les 3ème enfants, je suis bien placée pour le savoir, c’est toujours difficile d’offrir quelque chose: on en généralement déjà tout!

Pas de tuto, j’ai fait comme ça venait, crochet 4.5mm et laines du stock!

Pis, en Danoisie, une couverture n’est jamais superflue… vu le merveilleux non-été qu’ils ont eu cette année par exemple :D

 BIENVENUE SUR TERRE, PETIT F.!!!

Relooking

Journée peinture aujourd’hui!

Après avoir fini le portrait fleuri de Charly, me voilà dans une ambiance mexicaine!

Noëlle avait fait un vide-maison avant son déménagement, et j’avais trouvé ce crâne en polystyrène, déco d’Halloween, que j’avais pris en ayant en tête de le revisiter…

BOUUUUUUUUUUH qu’elle est laide, qu’elle fait peur! Moi-même en la peignant je lui disant – intérieurement (j’ai ma fierté)« Mais arrête donc de me regarder comme ça!! »

Couches d’acrylique, recouche, déco, pistolet à colle, fleurs et feuilles en tissu… et hop, elle fait (un peu) moins peur ma tête de mort, hein Môman?! :D

Comme je n’arrivais pas à gérer en peinture la bouche, qui, quoique j’en fasse, foutait les j’tons, je lui ai collé une fleur dans le bec, et hop, on en parle plus!




Et voilà, elle est partie rejoindre et égayer un petit coin que je fais avec des objets ayant trait au Mexique et sa culture du « jour des morts »